UncategorizedComment puis-je me préparer psychologiquement à une césarienne ?

Comment puis-je me préparer psychologiquement à une césarienne ?

L’accouchement est une étape inoubliable dans la vie des parents. Moment crucial où bébé voit le jour, des précautions sont à prendre afin que cet instant se déroule dans les meilleures conditions. Dans le cas d’une césarienne programmée, il sera conseillé à la maman de se préparer psychologiquement à cette intervention. Pour ce faire, voici quelques recommandations qui pourront vous aider.

Savoir à quoi s’attendre

L’un des premiers réflexes à avoir dans ce moment source d’inquiétudes est de vous informer sur les conditions dans lesquelles se déroule la césarienne.

Être consciente de ce qui est censé se produire durant l’intervention vous permettra de ne pas être surprise par les gestes médicaux qui doivent être pratiqués.

Posez toutes les questions qui vous viennent à l’anesthésiste. Il pourra vous éclairer sur les conditions de l’opération et vous rassurer.

Pour encore mieux vous préparer, il existe des cours de préparation à l’accouchement. Ce suivi peut être particulièrement intéressant, puisqu’il convie aussi le papa. La parentalité y est abordée pour apprêter au mieux les futurs parents.

Avoir une vision claire de votre projet de naissance

Se préparer psychologiquement à une césarienne, c’est faire en sorte de se rassurer sur les raisons pour lesquelles vous la pratiquez. Pratiquer une césarienne peut présenter de nombreux avantages, notamment en termes de sécurité pour le bébé et la maman.

Cependant, les répercussions et les risques existent. L’important est donc d’avoir un certain recul sur la situation, et trouver les motivations en réalisant votre projet de naissance. Avoir une vision claire des aménagements que vous voudriez pour votre accouchement devrait pouvoir vous défaire en grande partie de vos inquiétudes. Voici quelques conseils pour construire votre projet de naissance.

Discutez avec l’équipe médicale de ce qui est important à vos yeux lors de votre accouchement. Rédigez de préférence un document sur lequel vous écrirez en détail les aménagements dont vous souhaiteriez bénéficier. Souvent, ce document est rédigé conjointement avec le futur papa. Ensemble, vous pourrez définir vos attentes en vue de la naissance. Ces informations peuvent concerner des moments différents : l’intervention (présence du père), la préparation (pose de la sonde urinaire), suites immédiates (peau à peau). Plus qu’une liste de souhaits, le projet de naissance est une occasion de dialoguer avec l’équipe médicale sur ce qui vous tient à cœur, en fonction de vos attentes.

Préparer les équipements à l’avance

Comment puis-je me préparer psychologiquement à une césarienne ?Être sereine psychologiquement, c’est aussi prévoir et anticiper les désagréments à l’avance. Vous aurez besoin d’un ensemble d’équipements divers durant votre séjour à la maternité. Ce dernier durant généralement un peu moins d’une semaine, il faudra songer à l’avance à ce dont vous aurez besoin pour votre entretien.

En termes de vêtements, certaines recommandations pourraient vous aider à subir le moins possible les suites de l’opération. En privilégiant, par exemple, des chaussons faciles à enfiler, cela vous évitera de vous baisser et de ressentir davantage la douleur. Préférez aussi des culottes jetables et hautes, afin qu’elles n’insistent pas sur votre cicatrice. Les chemises de nuit larges vous permettront d’éviter de lever les bras, ce qui peut être plutôt désagréable les premiers jours de l’intervention.

Pour vos soins, n’oubliez pas les lingettes déodorantes et nettoyantes. Elles vous seront utiles les premiers jours avant de pouvoir vous nettoyer dans des conditions normales.

Un coussin d’allaitement vous permettra, vous et votre bébé, d’être à l’aise pour ce moment.

Porter attention à votre entretien corporel

Favoriser votre équilibre psychologique et éviter des souffrances potentielles, c’est aussi préparer votre corps avant l’intervention. Vous partirez avec des inquiétudes en moins.

En termes d’hygiène corporelle, pensez à raser la zone de pilosité du pubis. Certaines mamans pratiquent l’épilation intégrale, ce qui aura tendance à laisser une peau normalement moins irritée.

Quelques astuces pour vous préparer mentalement

Si vous suivez toutes ces indications, vous devriez être en grande partie préparée psychologiquement à un tel événement. Cependant, quelques astuces subsistent pour vous aider mentalement.

Le fait de parler au papa ou toute personne de confiance, des amis, le corps médical aide notamment. Cela peut vous aider à apaiser votre anxiété. Vous pouvez aussi communiquer avec le bébé en lui expliquant le déroulement de l’intervention, et mettre des mots sur votre ressenti. Prenez aussi le temps de lire des vécus positifs de césariennes. Vous pouvez enfin vous tourner vers les séances de préparation « sur-mesure ». Pensez surtout à faire ce qui vous procure le plus de bien-être.

Noter cet article post

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here

Catégories

Vous aimerez aussi

Dans la même catégorie

Derniers articles

Plus d'articles pour les parents

Que faire si son bébé de 1 an ne veut pas manger ?

S'il y a bien un moment de la journée scruté attentivement par les parents, c'est celui des repas. Or souvent, ce qui pourrait être...

Vaisselle en bambou pour bébé : connaître les dangers

Depuis juin 2021, la vaisselle en fibres de bambou et résine plastique est interdite à la vente. Très en vogue ces dernières années, la...

Des pères ressentent aussi des symptômes de grossesse

Phénomène peu connu, mais de plus en plus documenté, la couvade, plus communément appelée grossesse nerveuse, touche presque un futur papa sur cinq. Quelles...

La bouteille de retour au calme

Comment gérer les émotions difficiles ?! Lors des Ateliers pour parents que SOS-Parent propose nous apprenons à accueillir les émotions des petits de 0 à 6 ans. Parmi les quelques...