CésarienneEst-ce-que la césarienne préserve le périnée ?

Est-ce-que la césarienne préserve le périnée ?

Noter cet article post
- Advertisement -

La césarienne est une opération chirurgicale mise en place lors d’un accouchement. Elle consiste à effectuer une incision dans la paroi abdominale en vue d’extraire l’enfant de l’utérus de la mère. Cette intervention présente des avantages pour la mère comme pour l’enfant dans certains cas. Cependant, les complications pendant et avant la césarienne ne doivent pas être négligées. Elle peut en effet avoir des conséquences sur le périnée, impliquant d’autres parties du corps.

Les types de césariennes

Les raisons de mettre en place une césarienne peuvent être différentes. Selon ces causes, le type de césarienne sera différent. Il faut alors distinguer la césarienne primaire de la césarienne secondaire.

Dans le cas d’une césarienne primaire, la césarienne a été programmée à l’avance. Elle ne fait pas forcément suite à des complications. Le professionnel de santé va alors pratiquer la césarienne à partir de la 38e semaine de gestation, avant la perte des eaux et le début des contractions. La césarienne programmée n’est alors pas pratiquée en urgence et la plus souvent sous rachianesthésie.

Dans le cas d’une césarienne secondaire, elle sera pratiquée en contexte d’urgence. Rendue nécessaire par des complications, elle survient généralement après les premières contractions ou durant la phase d’expulsion du bébé. La césarienne non programmée intervient donc avant ou pendant le travail. Certaines indications préconisent une telle intervention : une pré-éclampsie, un décollement placentaire, un placenta praevia, un retard de croissant intra-utérin, une anomalie du rythme cardiaque fœtal, etc.

Les conséquences de la césarienne sur le périnée

Les risques d’un accouchement sur le périnée sont de subir une déchirure périnéale. Cela est dû aux pressions exercées lorsque la maman a poussé. Dans le cas d’une césarienne, elle peut en effet avoir eu à le faire s’il ne s’agissait pas d’une césarienne planifiée. Ce sont des pressions fréquentes qui vont affaiblir le plancher pelvien. Les conséquences pour le périnée sont alors quasiment identiques à un accouchement ayant eu lieu par voie vaginale. D’autres prédispositions comme la constipation pendant la grossesse peuvent notamment influer sur la faiblesse du plancher pelvien.

En fonction du type de césarienne effectuée, la déchirure périnéale sera donc plus ou moins importante. Dans le cas d’une césarienne programmée, elle sera moins importante. Comparativement à une césarienne secondaire pratiquée dans l’urgence où le périnée encourt plus de risques.

Les conséquences d’une déchirure périnéale

Est-ce-que la césarienne préserve le périnée ?Si la césarienne ne préserve pas dans tous les cas d’une déchirure périnéale, cette dernière peut avoir des conséquences notables sur le corps.

Dans un premier temps, on relève une perte de soutien. Le centre tendineux qui est le point d’attache entre tous les muscles du plancher pelvien sera considérablement affaibli. La perte de son élasticité facilitera une potentielle descente d’organes.

Dans un second temps, la perte de tonus des muscles est notable. En effet, il aura alors du mal à se contracter, ce qui compromettra la faculté de maintenir une continence.

Dans un troisième temps, les tissus sont moins souples et moins élastiques. Cela peut alors entraîner des sensations d’inconfort et de tiraillements.

La césarienne protège le corps de la maman

La césarienne, bien qu’elle puisse causer quelques complications au périnée, elle peut aussi présenter de nombreux avantages pour la santé du bébé et de la maman. Techniquement, la césarienne permet d’extraire le bébé plus rapidement de l’utérus. Elle peut être mise en place dans le cas où le bébé rencontrerait des difficultés, comme une modification de son rythme cardiaque. Lorsqu’un bébé naît prématurément, il est aussi possible de recourir à la césarienne prématurément.

Ainsi, la césarienne n’est pas totalement négative, d’autant qu’elle vous empêche d’exercer des pressions néfastes pour le périnée dans le cas d’une césarienne programmée.

Les soins prodigués après la césarienne pour le périnée

Que votre accouchement ait été effectué par voie basse ou par césarienne, il sera souvent vivement conseillé de faire une rééducation de votre périnée. En effet, ayant supporté le poids du bébé et le placenta pendant 9 mois, cela permettra de le raffermir, s’étant d’ailleurs normalement détendu pendant l’accouchement.

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here

Catégories

Vous aimerez aussi

Dans la même catégorie

Derniers articles

Plus d'articles pour les parents

Comment arrêter l’allaitement d’un bébé de 18 mois ?

Sevrer bébé du lait maternel est une véritable étape dans la vie du nourrisson, comme dans celle de la maman. L'allaitement est un moment...

Comment choisir une gourde pour bébé réutilisable ?

La principale préoccupation de tous parents est de donner le meilleur à son bébé, surtout quand il s'agit de son alimentation. La facilité d'utilisation...

Quand papa peut-il sentir bébé bouger ?

Sentir bébé bouger dans le ventre est une étape très attendue des parents. Cette expérience unique indique déjà les premiers signes de vie de...

Quelles couches jetables bio choisir ?

Les couches vont accompagner votre jeune enfant durant plusieurs années, de jour comme de nuit. Elles sont conçues pour éviter la moindre fuite et...

Quand pourrai-je rentrer chez moi après une césarienne ?

La césarienne est une intervention chirurgicale permettant l'accouchement. Elle se fait par le biais d'une incision de l'abdomen ainsi que de l'utérus. La durée...

Le débat « habiller des jumeaux de la même façon »

Le casse-tête pour habiller des jumeaux ! Doit-on les coordonner ? Ou les habiller exactement de la même façon au risque de les confondre...

Pour compléter votre lecture