Couches pour bébéQuelles couches lavables pour la nuit ?

Quelles couches lavables pour la nuit ?

5/5 - (8 votes)
- Advertisement -

Ça y est, vous êtes fins prêts pour l’arrivée de votre enfant ! Sa chambre est décorée, il a une poussette toute neuve, le nécessaire pour ses multiples biberons et même son premier doudou. Mais voilà, vous n’avez pas du tout pensé à ses couches et votre budget en a déjà pris un sérieux coup. Pas de panique ! Vous pouvez opter pour une solution relativement économique : les couches lavables. Loin, très loin des langes de nos grands-parents, elles existent aujourd’hui dans de nombreux modèles. Mais pas facile de s’y retrouver sans quelques explications.

Cinq systèmes de couches lavables, l’idéal pour réaliser des économies

Parmi les 5 modèles existants sur le marché, le premier est le lange à nouer. Simple carré de tissu que l’on attache par devant, il est surmonté d’une culotte de protection. C’est idéal pour les premiers mois, car l’enfant ne bouge que très peu. On trouve également le lange classique en forme de culotte, muni d’élastiques aux cuisses et à la taille pour s’adapter à la morphologie du bébé. Viennent ensuite trois types de langes composés d’éléments solidaires. Le premier (TE1) a l’apparence d’une couche jetable classique. Il allie donc lange et culotte de protection. Plus rapide à enfiler que les modèles précédents, il faut tout de même laver l’ensemble à chaque pipi. Le TE2 reprend lui aussi la forme du lange jetable, mais à la différence du TE1, les deux parties sont assemblées par scratch. Elles peuvent donc être dissociées pour le lavage. Enfin, le TE3 demeure une évolution assez peu connue encore. Sa culotte n’est pas imperméable comme les deux modèles précédents. Quant au lange, il se place dans une sorte de nacelle et peut être changé plus rapidement, ou être remplacé par un lange jetable.

Pour ne pas sacrifier le confort, optez pour la bonne matière

Quelles couches lavables pour la nuit ?Deuxième paramètre à prendre en compte, car il affecte directement le confort du nouveau-né : la matière. Votre enfant portera sa couche sans arrêt durant les premiers mois. Le coton, grand classique, présente l’avantage de sécher vite. Le bambou est très résistant aux lavages tout en restant très doux. Le chanvre, autre option, est moins polluant lors de sa fabrication et évite surtout la prolifération des bactéries. La microfibre, elle, n’apporte un intérêt que si elle répond à un label de fabrication. Elle sèche rapidement, mais demeure assez peu absorbante. Enfin, le Tensel, issu de la pulpe d’eucalyptus, présente un atout intéressant. En effet, il est capable de réguler la température du lange, ce qui en fait un critère de confort pour le bébé. Et que choisir pour la culotte ? Soit le polyuréthane laminé, autrement appelé PUL, que l’on trouve facilement. Il est imperméable, mais attention, le sèche-linge est son pire ennemi ! Soit le polaire, facile d’entretien, mais qui n’apprécie pas l’eau dure. Enfin, la laine peut être un choix raisonnable pour les peaux fragiles.

L’efficacité est souvent une histoire de taille

Là c’est plus simple, car en général il n’existe que deux options. La taille unique d’abord, qui comme son nom ne l’indique pas, peut varier ! Elle reprend généralement le système de codification classique XS, S, L… Au fur et à mesure de l’évolution du bébé, on change donc de taille pour éviter les fuites et assurer une bonne tenue. On évite au passage les grosseurs disgracieuses un niveau du postérieur ! Le modèle évolutif, quant à lui, s’adapte au nouveau-né dont le poids varie entre 5 et 15 kilos. Il suffit simplement de l’ajuster à l’aide de pressions. Très pratique donc, car il suffit d’acheter quelques exemplaires pour de longs mois. En revanche, en dessous de 4 kilos, ce modèle n’épouse pas assez les formes. Pratique donc, car il suffit d’acheter quelques exemplaires pour de longs mois. En revanche, en dessous de 4 kilos, ce modèle n’épouse pas assez les formes.

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here

Catégories

Vous aimerez aussi

Dans la même catégorie

Derniers articles

Plus d'articles pour les parents

Burn-out et épuisement d’une maman de jumeaux

Le burn-out n'est pas réservé aux salariés débordés qui ne supportent plus leurs conditions de travail. Nous évoquons ici un autre genre de débordement,...

Les symptômes du kyste ovarien

Un kyste ovarien est une petite excroissance anormale et liquidienne. Il est lié au cycle menstruel et apparaît de l'adolescence à la ménopause. Ce...

Avis Manipani : que pensent les internautes de la boutique Scandinave en ligne ?

On connaît toutes les grandes enseignes scandinaves d'ameublement. Mais connaissez-vous les boutiques de puériculture qui, elles aussi, connaissent un grand succès ? Parmi celles-ci,...

Que manger quand on allaite pour éviter les coliques ?

L'allaitement maternel est le mode d'alimentation le plus complet pour le nouveau-né. Mais, son appareil digestif étant encore fragile, il arrive que bébé se...

Comment se prépare à être un bon papa ?

Vous allez devenir papa, et vous cherchez résolument le mode d'emploi de votre nouvelle vie ? Que faire pendant la grossesse, comment réagir, à...

Nesting : l’instinct de nidification de la femme enceinte

À l'approche de l'accouchement, la future maman a parfois de drôles d'envies : non pas de fraises, mais de rangement et de ménage ! Le...

Pour compléter votre lecture