AllaitementAu bout de combien de temps le lait maternel disparaît ?

Au bout de combien de temps le lait maternel disparaît ?

5/5 - (3 votes)
- Advertisement -

Après quelques mois d’allaitement, vous avez décidé de sevrer votre bébé. Même s’il s’agit d’une étape normale de la vie, vous êtes inquiète. Vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre et vous vous demandez au bout de combien de temps votre lait va disparaître. Ne vous inquiétez pas. Nous allons tout vous expliquer.

Un sevrage progressif

Si vous souhaitez arrêter l’allaitement, il est primordial de ne pas s’y prendre à la dernière minute. Il faudra compter au minimum 2 semaines pour voir votre production de lait se tarir. Si c’est possible pour vous, prévoyez un mois pour effectuer votre sevrage en toute sérénité. N’attendez pas la veille de votre reprise du travail pour sevrer votre enfant !

Dans un premier temps, vous devrez supprimer une tétée et la remplacer par un biberon, un repas solide ou tout simplement un câlin (en fonction de la situation ou de l’âge de l’enfant). Au début, vous ressentirez un inconfort lié à l’engorgement. C’est normal. Cela disparaîtra au bout de quelques jours. Vous pourrez ensuite supprimer une nouvelle tétée.

Petit à petit, vous éliminerez toutes les tétées et votre enfant sera complètement sevré. Vous pourrez vous sentir incommodée pendant quelques jours. N’hésitez pas à consulter si cela perdure dans le temps ou devient insupportable. Dans la plupart des cas, la production de lait disparaît en 15 jours.

Notons qu’il est possible que quelques gouttes de lait continuent à perler occasionnellement dans les semaines suivantes.

L’engorgement mammaire et la mastite

Au bout de combien de temps le lait maternel disparaît ?Pendant cette période de sevrage, vous allez subir un engorgement mammaire pouvant parfois être très douloureux. Il se caractérise par des seins rouges, chauds et gonflés. Cet engorgement est dû à l’accumulation de lait dans les glandes mammaires.

Pour vous soulager, vous pouvez utiliser un tire-lait pour faire sortir un peu de lait. Attention cependant à ne pas en abuser, car cela stimulera votre production de lait alors que vous souhaitez le contraire. Dans votre cas, l’idéal est plutôt d’exprimer manuellement du lait. Sous la douche, vous pouvez passer un jet d’eau chaude sur votre poitrine et appuyer légèrement sur votre sein pour faire sortir du lait. Vous ressentirez alors un soulagement, mais sans stimuler la lactation. N’hésitez pas aussi à appliquer de la glace ou des compresses froides pour soulager la douleur.

Si vos seins sont très rouges et douloureux, et que vous présentez une légère fièvre, il s’agit probablement d’une mastite. La mastite est une inflammation des glandes mammaires causée par la stagnation de lait. Dans ce cas, il est primordial de consulter un médecin qui vous prescrira le traitement adapté.

Quelques astuces

Pendant longtemps, des médicaments contre les montées de lait pouvaient être prescrits à certaines mamans. Aujourd’hui, ils ne sont plus recommandés, car ceux-ci présentent trop d’effets secondaires. L’utilisation de méthodes naturelles est donc à privilégier.

Pour stopper la production de lait, il est possible de préparer des infusions de persil, de sauge ou de menthe, à boire plusieurs fois par jour. Ces infusions aideront vos seins à produire moins de lait.

Pour soulager la douleur, n’hésitez pas à porter un soutien-gorge présentant un bon maintien (type soutien-gorge de sport). Vous pourrez y placer des feuilles de chou. Appliqué en cataplasme sur la poitrine, le chou aidera à stopper la production de lait et calmera la douleur.

Je souhaite allaiter à nouveau

Vous avez sevré votre bébé et vu votre production de lait se tarir au bout de quelques semaines. Finalement, vous regrettez votre choix et aimeriez retenter l’aventure de l’allaitement avec votre bébé. Savez-vous qu’il est possible de relancer la lactation après la disparition du lait ?

Pour cela, il faudra prendre son mal en patience puisque la relactation prend en général 2 à 3 fois plus de temps que l’arrêt de la production de lait. Dans un premier temps, vous devrez stimuler à nouveau vos glandes mammaires soit à l’aide d’un tire-lait, soit en mettant votre enfant au sein. Si vous choisissez de faire téter votre bébé, les débuts risquent d’être difficiles, car il ne voudra probablement plus de votre sein ou sera frustré des quelques gouttes de lait qui en sortiront. Il faudra du temps et de la patience. Mais petit à petit, le mécanisme de lactation repartira et votre production de lait augmentera de jour en jour.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Catégories

Vous aimerez aussi

Dans la même catégorie

Derniers articles

Plus d'articles pour les parents

Quelles couches jetables bio choisir ?

Les couches vont accompagner votre jeune enfant durant plusieurs années, de jour comme de nuit. Elles sont conçues pour éviter la moindre fuite et...

Peut-on avoir des douleurs de règles et être enceinte ?

Lorsque l'on essaye d'avoir un bébé à tout prix, les mois peuvent passer et se ressembler. Quand allez-vous voir enfin ce plus sur le...

Comment utiliser des couches lavables ?

Sachant que jusqu'à ses 3 ans, votre enfant utilisera en moyenne 5 à 6 couches par jour (soit environ 2000 couches par an), le...

Accouchement : après combien de temps pourrai-je voir mon bébé ?

Les jours passent et la date fatidique arrive, vous êtes près d'accoucher ! À ce moment précis, une multitude de questions surgissent en vous....

Nesting : l’instinct de nidification de la femme enceinte

À l'approche de l'accouchement, la future maman a parfois de drôles d'envies : non pas de fraises, mais de rangement et de ménage ! Le...

Dans quels cas la césarienne est-elle indiquée ?

La césarienne est une technique d'accouchement impliquant un geste chirurgical qui consiste en une incision d'abord de la paroi abdominale puis de l'utérus afin...

Pour compléter votre lecture

Idées de prénoms pour filles & garçons

Nos prénoms préférés pour filles

Nos prénoms préférés pour garçons