CésarienneQuels sont les risques d'une césarienne ?

Quels sont les risques d’une césarienne ?

Noter cet article post
- Advertisement -

L’accouchement ne se passe pas toujours très bien et dans 20 % des cas, il devra se faire par césarienne. Cette technique qui consiste à inciser l’abdomen et l’utérus reste assez peu pratiquée, car elle implique des risques plus ou moins importants pour la mère, mais aussi l’enfant. Quels sont donc ces risques ?

Les risques d’une césarienne pour l’enfant

Tout comme la mère, le bébé peut subir des risques à court terme (au moment de sa « sortie »), mais aussi sur le long terme. Le premier problème que peut rencontrer bébé dès la césarienne est la détresse respiratoire transitoire (ou tachypnée transitoire du nouveau-né). Il s’agit du principal risque qu’encourt bébé lors de cette intervention. Ce problème est dû à un retard de résorption du liquide pulmonaire. Rappelons que lorsque bébé est dans le ventre, il va inhaler le liquide amniotique pour développer et renforcer ses poumons. Lorsque tout se passe bien (par voie basse), le système hormonal de la maman et les contractions vont agir pour aider l’enfant à passer « de l’intérieur à l’extérieur » en faisant naturellement sortir l’eau de ses poumons. Lorsque l’enfant est retiré du ventre de sa mère, le processus ne peut pas se mettre en route et l’enfant garde cette eau dans ses poumons, ce qui peut s’avérer très dangereux (comme un œdème pulmonaire, pour simplifier). Les médecins présents devront alors réagir vite pour insuffler au nouveau-né de l’oxygène pour l’aider à respirer. Le bébé subira ce traitement environ 2 jours, délai moyen pour qu’il guérisse.

La césarienne peut aussi causer des problèmes à l’enfant sur le long terme. Des recherches sont menées encore actuellement, car les séquelles d’une césarienne sur le futur du bébé sont encore très mal connues. Parmi les risques déjà reconnus, on peut citer les plus importants : obésité, allergies ou encore asthme. Ces problèmes seraient dus au manque de contact avec le microbiote intestinal de la mère qui a lieu lors du travail par voie basse. Les bactéries avec lesquelles bébé entre alors en contact joueraient un rôle majeur pour l’immunité de l’enfant, mais aussi sur sa digestion. En traversant le vagin, l’enfant entre en contact avec ces bactéries, ce qui n’est évidemment pas le cas lorsqu’il passe par l’abdomen. Ce manque de micro-organismes va affaiblir certains systèmes (digestif, respiratoire, immunologique) et cela peut se retrouver plus tard chez l’enfant.

Quels sont les risques d'une césarienne ?Les études ont également montré qu’un enfant né par césarienne peut souffrir de troubles de l’attachement. Après sa naissance, l’enfant sera séparé de sa maman pour être surveillé au mieux. L’enfant ne va donc pas passer ses premiers moments avec sa mère. Cela peut avoir un rôle majeur sur le développement des relations entre le petit et sa mère.

Les risques pour la maman

La césarienne est une opération, il y a donc des risques. Et ceux-ci sont plus nombreux pour la maman que pour l’enfant. Elle peut faire une hémorragie, avoir une infection ou encore faire une thrombose veineuse profonde (qui si elle n’est pas prise en charge en urgence peut se transformer en embolie pulmonaire). L’hémorragie est la cause du décès de 40 femmes par an.

Sur le long terme, la maman pourra souffrir de rupture utérine. L’utérus est ouvert lors d’une césarienne. Et cette rupture intervient lorsque la cicatrice s’ouvre. Autre problème que rencontre la majorité des femmes ayant subi cette intervention : l’impossibilité de donner naissance à un futur enfant par voie basse. À ce jour, ce risque est encore très important puisqu’il concerne une femme sur deux.

Les complications chirurgicales se multiplient si la femme doit faire plusieurs césariennes. L’utérus va alors se fragiliser et les risques de faire une hémorragie fœto-maternelle sont plus importants. Le sang du bambin peut alors se mélanger à celui de la mère (les hématies du fœtus sont mortelles pour la maman). L’utérus pourra aussi être sujet à un accolement excessif du placenta, ce qui peut être fatal.

La césarienne joue aussi un rôle important sur la maman. Celle-ci est, en effet, plus sujette à la dépression post-partum. Cela concerne 30 % des femmes ayant dû subir une césarienne en urgence. Elles peuvent aussi subir un syndrome post-traumatique.

Mais il est important de savoir qu’une césarienne n’est entreprise que lorsque les conditions l’imposent. La mère sera alors préparée au mieux (anticoagulants, antibiotiques) pour diminuer au maximum les risques. Elle pourra également être accompagnée après l’accouchement pour retrouver sa joie de vivre et partager ses premiers jours avec bébé au mieux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Catégories

Vous aimerez aussi

Dans la même catégorie

Derniers articles

Plus d'articles pour les parents

Comment se passe une deuxième césarienne ?

En fonction de la raison invoquée pour la première césarienne et de son type d'incision, la réalisation de la seconde sera validée - ou...

Quelles sont les causes de l’incontinence urinaire ?

L'incontinence urinaire est une perte non volontaire et non contrôlable d'urine. Cela peut se produire aussi bien le jour que la nuit. Celle-ci concerne...

Est-ce qu’un bébé peut trop téter ?

Un bébé doit être nourri régulièrement. C'est une évidence. Mais le rythme va dépendre avant tout de l'enfant. Et bien souvent, même si vous...

Dans quel cas a-t-on recours à une césarienne programmée ?

Une césarienne peut être programmée plusieurs mois à l'avance quand l'accouchement présente des risques de complications. Les motifs invoqués pour ce choix peuvent être...

Combien de fois un bébé tète par jour ?

Lorsque l'on est jeunes parents, il est tout à fait naturel d'avoir peur de ne pas comprendre son bébé, d'autant plus quand ce dernier...

Comment se préparer à devenir papa ?

Que l'annonce de la maternité de votre compagne soit une surprise, que ce soit l'apogée d'un long chemin, que vous adoptiez, que vous soyez...

Pour compléter votre lecture

Idées de prénoms pour filles & garçons

Nos prénoms préférés pour filles

Nos prénoms préférés pour garçons