IncontinenceQuand soupçonner une fuite urinaire ? quelles sont les causes possibles ?

Quand soupçonner une fuite urinaire ? quelles sont les causes possibles ?

Noter cet article post
- Advertisement -

Inconfortable, désagréable, et parfois douloureuse, la fuite urinaire concerne aussi bien les femmes que les hommes. Qu’est-ce qu’une incontinence urinaire ? Quels sont les signes et les causes possibles d’une fuite urinaire ? Et que faire en cas d’incontinence ? On répond à toutes vos questions !

Qu’est-ce qu’une fuite urinaire ?

La fuite urinaire, également appelée l’incontinence, est l’incapacité à retenir volontairement l’urine. Il existe 3 types d’incontinence urinaire.

L’incontinence à l’effort est le résultat de l’affaiblissement musculaire du périnée. Dans ce premier cas, la perte urinaire se produit lorsque vous courez, toussez ou rigolez. La seconde forme de fuite urinaire est appelée urgenturie. Ici, l’incontinence est une pathologie de la vessie qui se contracte de façon anormale et provoque une envie incontrôlée d’uriner ; sans que vous ayez le temps d’arriver aux toilettes. Le troisième type d’incontinence est mixte. Il s’agit à la fois d’une fuite à l’effort et d’une envie pressante involontaire d’uriner.

Quand soupçonner une incontinence urinaire ?

La fuite urinaire est relativement simple à détecter. En effet, lorsque vous constatez que vos envies d’uriner sont différentes de vos habitudes, vous pouvez penser à une incontinence.

Toutefois, il est important de prendre le temps de bien observer la survenue de ses fuites, et surtout, s’il s’agit réellement de fuites. En effet, si, par exemple, vous buvez plus d’eau qu’à l’accoutumée, vous ressentez, naturellement, une plus forte envie d’aller uriner.

Cependant, les signes d’une incontinence urinaire sont bien spécifiques. Et le premier se manifeste par la perte d’urine involontaire.

Quelles sont les causes possibles d’une fuite urinaire ?

Pathologie sous-jacente

Les fuites urinaires peuvent être des incontinences par impériosité. C’est-à-dire que, lorsque la vessie est anormalement trop sensible, alors qu’elle n’est pas pleine, la contraction musculaire se déclenche et vous avez envie d’uriner. Ce phénomène peut être issu d’une pathologie sous-jacente telle qu’une infection urinaire vaginale, la présence de polypes dans la vessie, des calculs urinaires, etc.

L’âge et la ménopause

Le premier facteur de risque de l’incontinence urinaire, et plus particulièrement de l’urgenturie, est l’âge. En effet, après 50 ans, le corps vieillit incontestablement. Le relâchement musculaire au niveau du périnée est alors inévitable et le dysfonctionnement de la vessie aboutit à des fuites urinaires.

Cependant, l’incontinence peut survenir à tout âge, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Toutefois, chez ces dernières, les changements hormonaux de la ménopause induisent également des relâchements musculaires du périnée.

Les grossesses et accouchements

Parmi les autres facteurs de risques les plus courants, les accouchements à répétition et les grossesses sont par ailleurs propices aux fuites urinaires : le poids du bébé exerce une pression sur la vessie ainsi que sur le plancher pelvien. Ce qui provoque le déclenchement de la fuite.

Que faire en cas de fuite urinaire ?

L’incontinence urinaire peut avoir des répercussions sur la vie privée, sociale et professionnelle. Ainsi, dès l’apparition des premiers symptômes, il est important d’en informer votre médecin traitant ou votre gynécologue. Cela permet une prise en charge rapide et adaptée en fonction de la cause de votre incontinence. Vous pouvez également être orienté vers un urologue si cela s’avère nécessaire.

En ce qui concerne le dépistage et le diagnostic de l’incontinence, le médecin procède à un examen médical clinique. Ce questionnaire recense, par exemple, la fréquence des fuites, la quantité d’urine, le contexte d’apparition de l’incontinence, la gêne que vous ressentez, les conséquences sur votre vie sociale, etc.

Pour le cas d’une femme enceinte, le gynécologue examine la tonicité du périnée et indique les différentes règles d’hygiène à respecter jusqu’à l’accouchement.

Quels sont les solutions et traitements pour soigner les fuites urinaires ?

En fonction de la cause de l’incontinence urinaire, il existe plusieurs types de prise en charge.

Le traitement médicamenteux ou chirurgical est préconisé lorsque le médecin diagnostique une pathologie de la vessie ou du système urinaire. La rééducation périnéo-sphinctérienne peut également être prescrite afin de tonifier les muscles du périnée. Cela consiste en des séances d’électrostimulation chez le kinésithérapeute ou la sage-femme. Toujours en fonction de l’origine de la fuite urinaire, le médecin peut parallèlement vous prescrire des traitements hormonaux.

Les fuites urinaires peuvent donc avoir plusieurs causes. Une prise en charge médicale rapide est indispensable afin de mettre en place les traitements et accompagnements qui vous soulagent de votre incontinence.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Catégories

Vous aimerez aussi

Dans la même catégorie

Derniers articles

Plus d'articles pour les parents

A quel âge le bébé reconnaît son papa

Ça y est, votre bébé est né et vous êtes impatient en tant que parent de communiquer avec lui. Le moment où bébé reconnaît...

Quand ont lieu les pics de croissance chez un bébé ?

Ça y est, depuis la naissance de votre bébé, vous avez établi un rythme pour le bain, le coucher, les phases d'éveil et l'alimentation....

Quelles-sont les causes primaires de l’incontinence urinaire à l’effort ?

Vous êtes enceinte ou êtes déjà maman depuis longtemps. Vous êtes au comble du bonheur. Pourtant, un problème vous gâche la vie et vous...

Comment traiter le prolapsus ?

Soigner un prolapsus ne constitue pas une urgence médicale lorsqu'il n'y a pas de complications. Le prolapsus général est une pathologie fréquente chez les...

Quelles sont les causes de l’incontinence urinaire ?

L'incontinence urinaire est une perte non volontaire et non contrôlable d'urine. Cela peut se produire aussi bien le jour que la nuit. Celle-ci concerne...

Comment apprendre à bébé à s’endormir tout seul ?

Le petit bout de chou est arrivé chez vous et a pris ses marques. Il occupe une grande partie de ses nuits à gâcher...

Pour compléter votre lecture

Idées de prénoms pour filles & garçons

Nos prénoms préférés pour filles

Nos prénoms préférés pour garçons