Éducation de bébéLa bouteille de retour au calme

La bouteille de retour au calme

5/5 - (2 votes)

Comment gérer les émotions difficiles ?!

- Advertisement -

Lors des Ateliers pour parents que SOS-Parent propose nous apprenons à accueillir les émotions des petits de 0 à 6 ans.

Parmi les quelques clés que nous abordons il y a la « bouteille de retour au calme« .

Cette bouteille doit être belle, attirante et surtout éveiller la curiosité de l’enfant afin que celui-ci s’apaise à mesure qu’il contemple et remue cette bouteille.

« Le tout-petit apprend que l’on n’empêche pas une émotion d’exister, on la traverse et on apprend à l’exprimer de manière acceptable »

Nadège Larcher Psychologue et co-fondatrice de l’atelier des parents

Cette bouteille peut être créer avec l’enfant selon son âge, c’est alors une première occasion d’aborder le sujet des émotions avec lui et ainsi de l’informer de la manière de l’utiliser.

Créer sa bouteille de retour au calme

La bouteille de retour au calmeIl vous faut :

  • -> une bouteille en plastique vide, propre et transparente, plutôt rigide et la plus lisse possible (type flacon vide de cosmétique, avec un bouchon sécurité c’est encore mieux!)
  • -> des paillettes, des sequins, diverses petits confettis de table
  •  -> une bouteille d’huile de paraffine ( en pharmacie )

La recette : 

  1. Bien rincer et sécher la bouteille, puis verser l’huile de paraffine en laissant un centimètre ou deux de vide.
  2. Ajouter les paillettes, sequins et autres perles de votre choix.
  3. Refermer la bouteille en serrant bien fort ( voire même à coller le bouchon )
  4. Agiter doucement la bouteille de haut en bas pour disperser les paillettes
  5. Laisser vous porter par la magie!

Les parents ou professionnels ayant participé aux ateliers de SOS-Parent témoignent avoir passé un moment très agréable à confectionner les bouteilles avec les enfants, et disent également comment l’enfant s’est approprié cet objet.

Ainsi les enfants ont accès à cette bouteille et peuvent aller la prendre dès qu’une émotion est trop forte comme la colère par exemple.

« La plus belle et plus utile chose que nous puissions enseigner à nos enfants est à apprivoiser leurs émotions fortes. »

Cet article a été réalisé grâce à l’article paru dans le supplément de POPI n°350 d’Octobre 2015.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Catégories

Vous aimerez aussi

Dans la même catégorie

Derniers articles

Plus d'articles pour les parents

Burn-out et épuisement d’une maman de jumeaux

Le burn-out n'est pas réservé aux salariés débordés qui ne supportent plus leurs conditions de travail. Nous évoquons ici un autre genre de débordement,...

A quel âge bébé dit papa et maman ?

C'est une question que se posent rapidement les nouveaux parents. Se demander à quel âge bébé dit papa et maman, c'est aussi se demander...

Comment choisir une gourde pour bébé réutilisable ?

La principale préoccupation de tous parents est de donner le meilleur à son bébé, surtout quand il s'agit de son alimentation. La facilité d'utilisation...

Des pères ressentent aussi des symptômes de grossesse

Phénomène peu connu, mais de plus en plus documenté, la couvade, plus communément appelée grossesse nerveuse, touche presque un futur papa sur cinq. Quelles...

Quand arrêter le sport pendant la grossesse ?

Que vous soyez sportive ou que vous souhaitiez simplement rester en forme pendant votre grossesse, vous faites du sport quotidiennement. Pourtant, vous n'êtes pas...

Comment reconnaître si bébé a faim ou a besoin de succion ?

Être parent est considéré comme le plus beau métier du monde, mais c'est aussi beaucoup de questionnements et d'interrogations que l'on n'ose pas forcément...

Pour compléter votre lecture

Idées de prénoms pour filles & garçons

Nos prénoms préférés pour filles

Nos prénoms préférés pour garçons