Le monde de bébéComment reconnaître une poussée de croissance chez son bébé ?

Comment reconnaître une poussée de croissance chez son bébé ?

5/5 - (1 vote)
- Advertisement -

De sa naissance jusqu’à la fin de l’adolescence, votre enfant va inévitablement grandir. Il aura aussi des périodes brusques de poussée de croissance qui vont, durant les premières semaines, vous dérouter légèrement ! Qu’est-ce qu’une poussée de croissance et comment la reconnaître ? Comment bien faire face à une poussée de croissance ? Nous répondons à toutes vos questions !

Qu’est-ce qu’une poussée de croissance ?

La poussée de croissance est une période courte et temporaire pendant laquelle votre bébé réclame plus à manger. Il peut également manifester des signes d’irritabilité, d’impatience et son sommeil peut se trouver légèrement perturbé.

Durant les premières semaines de vie de votre bébé, la première poussée de croissance intervient généralement au bout de 7 à 12 jours après sa naissance. La seconde a lieu à 3 semaines, puis à 6 semaines. Toutefois, la fréquence d’apparition des poussées de croissance varie selon les enfants.

Comment reconnaître une poussée de croissance chez son bébé

L’appétit de votre enfant augmente

Comment reconnaître une poussée de croissance chez son bébé ?La première façon de reconnaître une poussée de croissance chez votre bébé est l’augmentation de son appétit. Si vous allaitez, vous allez pouvoir observer que votre enfant a tendance à vouloir rester plus longtemps accroché à vos seins ! En effet, pour répondre à ce besoin soudain d’énergie, l’organisme de votre bébé réclame une plus grande quantité de lait.

Dans le cas où votre bébé se nourrit au biberon, celui-ci va exprimer sa faim ! D’une manière ou d’une autre, votre enfant va vous dire que son corps a besoin de plus de lait pour grandir ! La seule solution est alors de lui donner à manger.

Votre bébé est plus irrité pendant la poussée de croissance

Tout au long de sa vie, et plus particulièrement durant le premier mois après sa naissance, le développement de l’enfant se déroule à une vitesse impressionnante. En effet, imaginez ce petit être découvrir complètement un nouvel environnement : les objets, les couleurs, les lumières, les visages, les voix, son propre corps, etc. De plus, votre enfant grandit sans cesse ! Il prend des centimètres en longueur, il prend également du poids, tous ces phénomènes impliquent la fabrication, en permanence, de nouvelles cellules. Les poussées de croissance sont donc des épisodes particulièrement fatigants pour votre petit bébé. Il peut alors se montrer irrité, mais, avec beaucoup d’amour et d’attention de votre part, il peut aussi rapidement retrouver son calme.

Le sommeil est perturbé

Dans la plupart des cas, les poussées de croissance sont accompagnées par la perturbation du sommeil de votre enfant. Celui-ci peut avoir de nombreux réveils nocturnes, ou, au contraire, faire la marmotte au petit matin. Quel que soit le nouveau rythme que son cerveau décide d’adopter pendant la poussée de croissance, l’idéal est de respecter ce changement temporaire.

Son comportement change pendant la poussée de croissance

Durant les phases brusques de la croissance, le comportement de votre enfant peut aussi changer. En effet, si votre enfant est de nature très calme et plutôt joviale, il peut soudainement devenir un peu nerveux et grincheux. Au contraire, si le tempérament de votre bébé est énergique, pendant la poussée de croissance, celui-ci peut sembler légèrement apathique.

Toutefois, dans la mesure où les poussées de croissance ne devraient pas dépasser 72 heures, si vous constatez que ce changement de comportement dure plus longtemps, nous vous conseillons de parler à votre médecin traitant.

Comment faire face à une poussée de croissance ?

Depuis la naissance de votre enfant, vous avez trouvé un rythme régulier pour espacer ses biberons, les heures de sieste et les heures d’activité. Les épisodes de poussée de croissance peuvent temporairement perturber votre emploi du temps. Et cela peut être déroutant.

Cependant, étant donné que les épisodes ne durent que quelques jours, la meilleure façon de faire face à une poussée de croissance est de répondre instantanément aux différents besoins de votre enfant. Lorsqu’il a faim, il faut lui donner à manger. Lorsque son sommeil est perturbé, vous pouvez l’accompagner pour le calme tendrement. Ou encore, si pendant la journée votre enfant se montre un peu pensif et moins énergique que d’habitude, dans ce cas, laissez-le rêver dans sa petite bulle, tranquillement !

Pensez également à la relation intime que vous développez avec votre enfant pendant les poussées de croissance. Profitez de ces instants pour passer plus de temps ensemble, augmenter les moments de douceur et apprendre à connaître encore plus votre bébé. Et réciproquement !

Ce qu’il faut retenir : votre enfant va grandir très vite ! Son corps va changer, son organisme va être de plus en plus performant et ses besoins vont constamment évoluer jusqu’à la fin de son adolescence. Les poussées de croissance sont donc des périodes naturelles qu’il faut tout simplement vivre au rythme de votre bébé. Une fois que vous repérez les signes de ces épisodes, vous allez pouvoir anticiper les besoins de votre enfant et l’aider à traverser ces étapes de la façon la plus sereine possible !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Catégories

Vous aimerez aussi

Dans la même catégorie

Derniers articles

Plus d'articles pour les parents

Votre enfant en colère, que faire?

La gestion de la colère chez l'enfant: Quel parent n'a pas prié pour recevoir le mode d'emploi de gestion de la colère chez son bambin...

Comment augmenter sa lactation avec le tire-lait ?

Chez SOS Parent, nous accompagnons les papas et les mamans sur le chemin d'une éducation bienveillante et positive. Comme nous savons qu'il n'est pas...

Les différents types d’incontinence chez la femme

L'incontinence urinaire est caractérisée par une perte d'urine incontrôlable. Elle peut survenir à tout instant comme nous le verrons dans la suite de l'article....

Pourquoi bébé est plus difficile avec maman ?

Vous êtes devenu maman il y a quelques mois et votre bébé vous comble de bonheur. Malheureusement, votre quotidien est beaucoup plus difficile que...

Burn-out et épuisement d’une maman de jumeaux

Le burn-out n'est pas réservé aux salariés débordés qui ne supportent plus leurs conditions de travail. Nous évoquons ici un autre genre de débordement,...

Descentes d’organes – prolapsus : quelles solutions existent ?

La descente d'organes, scientifiquement nommés prolapsus, est un problème médical qui peut avoir plusieurs causes, plusieurs symptômes et plusieurs conséquences, plus ou moins graves. Le...

Pour compléter votre lecture

Idées de prénoms pour filles & garçons

Nos prénoms préférés pour filles

Nos prénoms préférés pour garçons